Nymphes Red et Yellow avec le Quill Synthétique

Bonjour à tous,

pour les monteurs assidus et connaisseurs ce n’est pas une surprise ces quills. Ils existent déjà depuis pas mal de temps. Mais je pense pouvoir aider les monteurs néophytes , qui ne connaissent pas ou ne l’utilisent pas ces matériaux.

voici quelques nymphes réalisées avec le quill synthétique, l’avantage, il peut être manipulé aisément et sans risque de casse lors de la réalisation de votre nymphe, puisque très solide. Ce qui ne gâche rien non plus, la pochette contient environ quarantes lanières, je vous cite les marques connues , Soldarini / Hemingway.

Ils vont vous permettre de réaliser environ trois nymphes par bandelette, ce qui n’est pas négligeable et ça vous fera beaucoup de nymphes dans vos boîtes.

Pour ces faire nymphes , j’ai utilisé :

Hameçon : HDFLY 214 BL n°12 – Tête : billes argent et bille Rouge tungstène 3,5 mm – Cerques : coq Pardo – Corps : Quill synthétique Soldarini – Thorax : dubbing de lièvre noir – Fil : 12/0 Veevus noire


Nymphe tissée bille argent

Bonjour à tous,

la réalisation d’une nymphe tissée n’est pas un montage facile pour un débutant, mais avec un peu de persévérance vous en serez tout à fait capable.

Une petite maîtrise est nécessaire pour réaliser cette nymphe, voici une vidéo sur la méthode de tissage de cette nymphe, j’espère qu’elle sera assez explicite pour vous aider à créer de belles nymphes à corps tissé avec ou sans pattes.

Les matériaux dont vous aurez besoin sont :

Hameçon : Caddis ou droit n°10/12/14 – Tête : bille tungstène argent de 2,5 à 3,5 – Cerques : sabres de faisan – Corps : micro chenille, de la jaune et de la verte(vous pouvez utiliser de la laine DMC), la couleur reste à votre choix –Thorax : dubbing de lièvre olive – Pattes : Biot d’oie olive (facultatif) – Fil : Veevus 8/0 couleur gris ou olive

 

 

Nymphes « Ryacophila »

Bonjour à tous,

Je vais vous présenter le montage du matin, c’est une nymphe pour la technique nymphe au toc ,mais aussi faite pour la nymphe au fil.
Alors, toujours dans l’idée d’être au plus proche de cette larve que j’adore plus que tout, en souvenir de mon oncle, qui ne pêchait qu’avec ce type de larve dés le moment propice sur le haut Chéran.
Comme chacun sait, on peut toujours améliorer ce type de montage, on laisse place à son imagination, j’ai joint la photo de l’insecte réel photographié au cours de mes sorties de pêche.

Pour la nymphe nue :

Hameçon caddis : du n° 10 ou 12
Sous corps : soie floss verte fluo
Tête : bille tungstène noire 2,8 mm à 3 mm
Corps : Vinyl Rib olive
Fil : 8/0 Veevus olive

Pour la nymphe avec collerette , j’ai ajouté un dubbing d’écureuil roux , prélevé sur une peau que j’avais achetée chez AB Fly, l’ajout de ce dubbing, donnera plus de vie à la nymphe.

Vous pouvez confectionner cette nymphe également avec un dubbing de lièvre , ça fait aussi bien l’affaire.

Deux types de nymphes à avoir dans vos boîtes, pour agrémenter vos sorties, les truites ne seront pas insensible à cette imitation.