Un week-end en Hte Maurienne

Bonjour à tous

Voici le petit compte-rendu de ce week-end passé dans la vallée de l’Arc, situé en Hte Maurienne.

Ce samedi 25 septembre, en compagnie de Stef et de Max son fils (12 ans), qui a nettement progressé à la mouche. Il maîtrise aussi bien la pêche en nymphe, qu’en sèche, il me rappelle Fabien (mon fils) lorsqu’il était petit.

Donc une fois changés, nous voilà prêts pour cette journée où nous avons alterné pêche en sèche et pêche en nymphe, selon les coups à pêcher. Max ouvre le bal d’entrée, il touche un bel arc de 40 cm, Stef son papa en fera de même, mais en sèche.

Puis ce sera mon tour de toucher un 1er poisson en nymphe, une petite arc-en-ciel, puis ensuite ce sera une fario, mes compagnons de pêche en font autant, le tempo est donné, c’est un bon présage pour notre journée de pêche !….

Car ce fût une session comme on aimerait en avoir souvent, les truites , farios en majorité, se sont montrées très très joueuses, nous enchainions les touches les uns après les autres ou en simultanés. Stéf à pratiquement pêché qu’en sèche, Max et moi en nymphe, sauf sur quelques secteurs ou j’ai aperçu des gobages et encore , j’avais du mal à percevoir ma mouche et j’ai occasionné pas mal de raté, ma vue à considérablement baissée ou je suis mauvais en sèche (lol).

C’était tellement actif que j’ai zappé mon casse-croûte du midi, ma femme qui était au camping-car, m’ayant appelée pour manger, mais j’avais une frénésie de pêche, j’étais aimanté par la rivière, comment pouvais-je ne pas pêcher quand les poissons sont dehors.

Au cours de ma session, je vais dépiquer deux très belles truites, qui ont pris le courant et par quelques chandelles se sont décrochées, nous finirons notre journée avec plus de 100 truites à nous trois, sans compter celles que nous n’avons pas réussies à mettre à l’épuisette…

Lors de ce week-end, j’ai également revu quelques potes, Denis Poulet-Georges, Patrick Toledo, Jean-bernard Favi, mais je n’ai pas eu l’opportunité de revoir un autre pote Patrick Gillis, venu avec son club.

Tandis que Fabien (mon fils) guide de pêche, était en guidage sur un autre secteur avec une cliente, ont bien réussi de leur côté également.

Pour le dimanche, ce fût la cata, car les pluies diluviennes tombées dés 4h00 du matin, ont précipitées notre retour à la maison et donc à cause de cette météo exécrable, je n’ai pas pu pêcher, mais c’était sans regrets, car la session de la veille m’a amplement comblè.

Voici quelques photos de ce week-end, et je rajouterais une vidéo avec les ruhs réalisés au cours de cette belle journée de pêche et de partage ..