À la Une

Une sortie pleinement savourée

Bonjour à vous,

ce fût une sortie pleinement savourée du fait de n’avoir pas pêché depuis après 3 semaines d’abstinence , purée que ça fait du bien, de s’oxygéner les poumons et de dépoussiérer la canne tant qu’à faire !..

Voici donc un petit retour sur cette session réalisée ce lundi 26 avril  avec des niveaux d’eau est encore hauts, mais cela ne m’a pas surpris puisque j’avais vu le graphisme de la station Hydrographique juste avant de partir.

J’ai donc trouvé une rivière en eau, avec de l’ eau de fonte, bien froide, des poissons pas très actifs, malgré une superbe éclosions d’Ecdyonurus Torrentis , qui a durée à peine 10 mn, puis d’autres insectes comme des petites olives, un plécoptères et il devait y en avoir d’autres que je n’ai pas vu, et malgré tout cela, ça n’a déclenché l’activité des truites en surface.

Elles étaient bien calées sur le fond et il m’a fallut pêcher au fil seulement, en faisant évoluer ma nymphe à ras du fond, sur le 1er poisson j’avais un « Javi cuivre en 3,5 mm », en mode pheasant tail, que j’ai perdu dans une racine, un bloc ou une branche sur le fond de la rivière, du coup j’ai opté pour une autre nymphe Javi, toujours en 3,5 mm et c’est celle-ci  qui m’a permis les autres poissons, je vais terminer ma session tant bien que mal, avec au total 8 truites de prises dont deux dépiquées.

Le modèle qui m’a bien réussi au cours de cette session, c’est une nymphe que j’ai réalisée et présentée dernièrement, lors d’un partage sur un groupe Facebook auquel je suis membre.

Hameçon : droit n°12 – Cerques : fibres de hackle ou pardo – Sous corps : fil de montage ou floss – Corps : Javi cuivre 3,5 mm – Cerclage : Quill synthétique olive Hemingway – Thorax : Veevus olive 8/0 – Sac alaire : Laser UV orange fluo .

J’ai cessé ma session après 3 heures de pêche et toujours triste de devoir partir, mais j’en avais largement assez, il est fini pour moi le temps ou je restais du matin jusqu’à la tombée de la nuit au bord de l’eau.

Désormais, je préfère de courtes sessions que de longues journées ou parfois les deux tiers sont improductives.

Merci de m’avoir lu !

 

 

À la Une

Sedge bécasse chevreuil

Bonjour à vous,

pour la confection de ce sedge, j’ai utilisé le haut de deux rémiges de bécasse, un peu plus raide qu’une plume du poitrail.

Afin que la flottaison soit plus efficace, j’ai associé du poil de chevreuil prélevé sur le flanc de la peau et j’ai ajouté des fibres de cdc en collerette.

Ainsi réalisé et graissé ce sedge flotte à merveille, à utiliser lors d’éclosions de sedges où pour les coups du soir.

Hameçon : 214 BL #12/10 – Corps: dubbing de lièvre JMC (poils longs naturel) – Ailes : 2 pointes de rémiges de bécasse + 1 touffe de poils de chevreuil clair – Collerette : fibres de deux plumes de cdc naturel – Antennes : 2 sabres de faisan (facultatif) – Fil : 12/0 Veevus noir

 

Étapes de montage

  1. Emprisonnez le fil de montage sur la hampe et l’amener à la courbure.
  2. Formez une boucle à dubbing, intercaler entre les deux fils un dubbing de poils longs de lièvre naturel.
  3. Twistez sans trop serrer les poils et enroulez cette mèche obtenue en spires jointives, jusqu’au thorax, laissez les fibres dépasser pour que le corps soit assez volumineux.
  4. Préparez deux plumes de Bécasse et les fixer de chaque côté de la hampe, bloquer par un ou deux tours de fil , puis fixer une pincée de poils de chevreuil sur le devant des ailes, bloquer de nouveau avec le fil de montage.
  5. Prélevez deux sabres de faisan pour les antennes (facultatif), puis les fixer derrière l’œillet, bloquez par une ou deux demies clés et ramenez le fil de montage dans l’espace laissé entre les antennes et le poils de chevreuil.
  6. Formez une boucle à dubbing (dubbing loop), puis insérer entre les deux fils, les fibres de cdc que vous aurez prélevés sur deux plumes de cul de canard.
  7. Puis enroulez de quelques tours ces fibres de cdc, pour formez la collerette, tout en tirant les fibres vers l’arrière à laide de vos doigts.
  8. Terminer par un wipfinish , coupez l’excédent de fil de montage, égalisez les fibres avec vos doigts ou une paire de ciseaux, cependant, n’enlevez pas trop de fibres.
  9. Faire la tête avec le fil de montage, vernir cette dernière et pensez à déboucher l’œillet au cas ou il est obturé par le vernis.

Votre sedge est terminé , je vous souhaite de belles parties de pêche ou de beaux coups du soir avec ce modèle !…

 

À la Une

Nymphes body vinyl rib

Bonjour à vous,

la pluie a fait son apparition et bien évidemment nous sommes pénalisés par les niveaux très hauts de nos rivières des alpes et d’ailleurs sans doute, c’est le printemps et ça va faire un bien fou aux rivières, aux poissons et à la nature qui en ont vraiment besoin.

À défaut d’aller pêcher, je continue mes montages, avec dernièrement cette série de nymphes vinyl RIB jaune/olive, montées sur des hameçons n°14 et billes tungstène vert métallisé en 2,8 .

Hameçon : tige courte #14/16 – Cerques : fibres de hackle de coq roux- Bille : tungstène 2,8mm verte métallique- Sous corps : floss beige- Abdomen : vinyl rib fin – Thorax : dubbing de lièvre noir – Fil : Veevus olive 12/0

1) Passez la bille sur la hampe de l’hameçon, puis emprisonnez la floss, puis l’amener à la courbure, (si l’ouverture de la bille est trop large, former une tête à l’aide du fil de montage, cela vous permettra de bloquer la bille pour éviter qu’elle ne sorte pas par l’œillet).

2) Prélevez une pincée de fibres sur un hackle roux, puis la fixer au dessus de la courbure, bloquez à l’aide de la floss, régler la longueur des cerques et couper l’excédent de fibres.

3) Prendre le vinyl rib et le fixer à son tour au dessus de la courbure, que vous laisserez en attente et pour passer à l’étape suivante en formant un sous corps conique avec la floss, arrêtez vous à quelques millimètres derrière la bille.

4) Puis à l’aide du second porte bobine garni du fil de montage 12/0, bloquez la floss et coupez son excédent.

5) Déposez une goutte de colle rapide sur tout le corps à l’aide de la pointe d’une aiguille à dubbing et procédé à l’enroulement du vinyl rib en spires jointives pour former l’abdomen, arrêtez vous après le dessus du thorax et bloquez avec le fil de montage et coupez l’excédent de vinyl rib.

6) Préparez une boucle à dubbing et insérez votre poils de lièvre entre les deux fils, twister le tout et l’enrouler pour former un thorax, deux ou trois tours devraient suffire, ne chargez pas trop.

7) Terminez par un wipfinish ou des demies clés, coupez le fil de montage et à l’aide d’une brosse à dubbing ou d’un scratch,brossez le poils pour l’aérer.

Votre nymphe est terminée, bonne séance de pêche ! …