La pêche au toc à la mouche naturelle

Salut à tous,

 A mon retour du Guiers ou j’ai fait quelques contrôles et encore un PV, Je me suis permis une petite session d’1 heure en pêchant au toc à la mouche naturelle, oui je dis bien à la mouche naturelle !!! …. Vous avez bien lu, ce n’est pas une galéjade, hier en fin d’après midi, alors que madame n’avait pas fini sa réunion de produit de maquillage (lol) ….

DSCN6914

J’ai pêché au toc pour changer des habitudes, petit descriptif de mon équipement du jour :

  • Canne Sempè River 3 brins  3,90 m
  • Moulinet Ritma 72
  • Corps de ligne jaune fluo 14%
  • Bas de ligne 12 %
  • Hameçon de 14
  • Plombée 8-7-7-7-6

Commençons par le début de l’histoire, il y a un mois lors de notre dernier atelier pêche, j’ai récupéré un peu d’asticots pour faire pêcher mes petits enfants pendant les congés , mais cela ne s’est pas fait. Mais la boite est restée dans le garage et samedi matin en faisant du rangement , j’ai retrouvé la boite au fond du sac de pêche, je l’ouvre et surprise , à la place des asticots , il y avait des mouches et l’idée m’est venu d’aller faire un tour à la mouche naturelle ces prochains jours, mais au final ce fût hier en fin d’après midi et malgré des eaux un peu piquées et froides, les touches étaient rapides et franches, malgré la gêne de la pluie qui s’est invitée en cette fin d’après midi, froide de surcroit  et en plus à cela se rajoute le fait que comme toujours je dépique des poissons , les automatismes sont vites revenus, la précision des lancers, le passage sous les branches, les dessous de berges, bref , malgré la longueur de la canne par rapport à ma canne à mouche,  je réussi à prendre quelques truites, pas de grosses truites, mais  j’en toucherais une dizaine, voici les quelques unes immortalisées  …

DSCN6915

DSCN6917

DSCN6918

Ferrage à la touche, les truites sont piquées sur le bord des lèvres , tout comme pour la pêche à la mouche ou en nymphe.

DSCN6916

Cette petite session m’a redonnée l’envie de recommencer en période plus chaude , des niveaux d’eau plus bas , les quelques secteurs que je connais où les belles se prélassent , seront visités avec cette technique que j’avais délaissée depuis de nombreuses années .

Bon 1er Mai à tous !!

muguet1

12 réflexions sur “La pêche au toc à la mouche naturelle

    1. Salut Jacky, oui tu a vu ça , bien grosse qu’elles étaient, j’en ai perdu pas mal lors de l’ouverture de la boite, comme je ne retrouvais pas ma boite à mouche, elles sont restées dans la boite à asticots et du coup à chaque ouverture du couvercle, les garces s’envolaient , du coup à la fin de la séance il n’en n’est pas resté beaucoup (lol)… Tu devrait t’y mettre toi aussi 😉
      Bonne fin de week end !!!
      Amitiè

      J’aime

    1. Salut Gil, oui tout à fait , tu a bien raison , il est le spécialiste de cette pêche, mais aussi mes potes Adrien et Patrice qui eux aussi pêche beaucoup à la mouche naturelle dés les 1ers beaux jours , un appât de choix pour les truites et vite saisie !!! Je te remercie de ton passage et je te souhaite une bonne fin de week end !
      Amitiè

      J’aime

    1. Salut pierrot, oui ça marche même avec une eau forte et piquée, c’est l’ami RV74 qui m’a donné l’envie de tester, comme j’avais des asticots depuis 1 mois, je me suis dis pourquoi pas et voilà , ça me change un peu de la nymphe (lol).
      Bonne soirée et merci pour le commentaire !
      Amitiè

      J’aime

      1. Eh oui Léo En fait je pense que la mouche naturelle avec cette technique est l’équivalent de la nymphe avec une bille et il n’y a pas de raison que ça ne marche pas moins bien.

        J’aime

      2. Oui rené, depuis des années je ne pêche plus à la mouche naturelle, je me souviens quand Pierre Sempè m’expliquait lors d’un stage comment disposer la mouche sur l’hameçon, il y a deux façons , une la tête vers l’avant quand ça mord bien et l’autre façon dans l’autre sens le cul vers l’avant, ainsi disposées les ailes s’ouvriront et créerons un dragage , cette technique est valable quand les truites sont boudeuses.. Pour sur que la nymphe n’est pas la panacée et que les appâts naturels seront toujours aussi bons !
        @+

        J’aime

  1. Putain trop la classe Léo,tu peux pas savoir à quel point tu me fais plaisir,car c’est la pêche que j’adore par dessus tout et tel que tu l’as raconté ,je me retrouve totalement.Je guette les miennes mais toujours
    pas d’éclosions,encore merci Léo.

    J’aime

    1. Slt gilou, je sais que cette pêche te passionne, j’avoue avoir pris un réel plaisir de voir ces touches rapides , le hasard a bien fait les choses, des asticots oubliés, de belles mouches nées et le tour est joué , la père Léo pêche à la mouche naturelle , tout simplement (lol), j’espère bien que l’on se fera une petite virée ensemble, pas cette semaine car je ne suis pas dispo, mais on pourra voir ça plus tard ! Bonne journée

      J’aime

Les commentaires sont fermés.