Un coup du soir flamboyant

Bonjour à vous, les années passent très vite, heureusement qu’il nous reste encore de bons souvenirs pour nous remémorer nos parties de pêche. Comme celle de ce second jour d’été 2005, lors d’un coup du soi. Le ciel était d’un rouge intense comme si, il était en feu ! Qu’elle drôle d, ambiance, c’était à la fois étrange et magique.

Je suis en place, la rivière longe la rive d’en face, bordées de saules, les branches garnies de sedges, qui virevoltent au dessus de ma tête, certains viennent cogner dans ma canne, le ciel grouillant d’insectes en tout genre, ça ne devrait pas tarder à démarrer et vue l’heure déjà bien avancée de la soirée , ce sera très bref.

Le 1er gobage se fait entendre, puis deux, trois , encore et encore, ça y est les truites sont dehors, je  cherche l’endroit d’où sont partis ces gobages, les truites commencent à monter régulièrement, la magie du coup du soir peut commencer .

Dès ce moment, il ne me fallait surtout pas perdre de temps, j’étais prêt à poser ma mouche dans le sillage des poissons, choisir la bonne veine d’eau, afin de ne pas rater ce moment fatidique, avant que l’heure légale, vienne mettre fin à ce coup du soir prématurément. Quelques truites maillèes furent prises, rien de plus gros, mais suffisant pour assouvir notre passion. 

 

10 réflexions sur “Un coup du soir flamboyant

    1. Salut Manu,tu as tout à fait raison,un coup du soir, peut être très bon comme très nul. A ne pas confondre avec les coups d’un soir, mais là,on ne parle plus de truites et j’ai vieilli depuis.(mdr). Bon weekend à toi aussi.

      J’aime

  1. Pascal Grange

    Un beau souvenir Léo !
    Ca fait bien longtemps que je n’ai pas écu un coup du soir digne de ce nom. Je lui préfère maintenant le matin où l’ambiance est aussi magique je trouve.
    La bise

    J’aime

    1. Salut Pascal, ces années furent de bonnes et belles années, elles me rendent nostalgique, même si je sais que l’état de nos cours d’eau était encore plus impacté de pollutions et des pires comme celle que nous avons connus en 2001 sur le Guiers, ou tout fut tué en quelques heures à cause de cette papeterie. C’est de la, qu’est partie la raréfaction des géniteurs et des gros ombres que nous avions sur ce secteur. Maintenant, je ne fait pratiquement plus de coups du soir,je privilégie la journée et vaque le matin pour le jardin où de menus travaux à la maison. Bon weekend.. la bise

      J’aime

  2. Philippe Granert

    Salut Leo,
    Elle est sans filtre ta photo ?
    Elle est fantastique. On voit même les insectes virevolter autour de toi. Et ce ciel rouge … incroyable
    Si j’avais la même, je l’aurais fait encadrer.
    Merci Leo pour ce plaisir des yeux.
    Vraiment, je n’en reviens pas tellement cette photo est belle et tellement elle répond à l’idée que je me fais des coups du soir.
    A+
    Phil

    J’aime

    1. Salut Philippe, en effet sans aucune modif,ça volait de partout. J’ai re vécu de nouveau ces moments en Italie sur la Sarca, et sur l’arc à l’automne, des sedges par milliers.J,ai pensé à la faire agrandir, mais je ne retrouve pas la photo originale en grands pixels, celle ci est réduite à 800 pixels et j’ai peur que cela impacte l’agrandissement. Merci pour ton message, bon week-end à vous.. Bises

      J’aime

  3. David Buscaglia

    Salut mon Léo !!
    J’espère avoir une fois où plus la chance de vivre de vrais coup du soir ……
    On m’a tjrs dis que l’espoir faisait vivre !!!!
    Bises chez toi !!

    J’aime

    1. Slt David, je te le souhaite aussi, j’en ai vécu quelques uns très rentables et d’autres nettement moins. Parfois ça commence tôt et d’autres fois sur une 10 aines de minutes seulement avant la fin de la journée. Lorsque tu viendras d’ici les beaux jours, nous en ferons quelques uns, quitte à nous rendre ailleurs que sur la chartreuse.. Bon week-end mon pote, la bise chez toi aussi 😉

      J’aime

Les commentaires sont fermés.