Éphémère et son exuvie

Bonjour à vous,

pour ce nouveau montage, j’ai utilisé les mêmes matériaux que précédemment , les mêmes dont je me suis servi pour les nymphes Jig#18.

Le seul ajout de matériaux, ce sont deux herls de plumes d’autruchon, qui m’ont servis pour la réalisation de l’exuvie d’où s’extirpe l’insecte, lors de son émergence.

Matériaux utilisés : Hameçon : 390 BL n°16 – Exuvie : deux herls d’autruchon gris/blanc – Abdomen : dubbing cdc jaune/olive – Thorax : dubbing de vison – Aile : plume de cdc couleur sable – Fil de montage : Veevus 12/0 olive.

préparation de l’exuvie (voir schéma ci-dessous)

 prendre deux herls d’autruchon gris/blanc, en les tenant par les deux extrémités, puis à l’aide de vos doigts, vriller les deux bouts en sens opposés, puis ensuite détendre vos mains et les deux parties s’entrelaceront  entre elles, votre exuvie sera prête réalisée.

Les étapes de montage

  1. après avoir fixé le fil de montage sur la hampe de l’hameçon , l’amener au dessus de la courbure, puis fixer l’exuvie réalisée précédemment.
  2. préparez une mèche de dubbing de cdc jaune ou olive, soit déjà préformée ou bien faites par vous même, puis formez le corps, jusqu’au niveau du thorax.
  3. à l’aide de votre fil de montage, préparez une boucle à dubbing dans laquelle, vous insérer une pincée de dubbing, (pour ce montage, je me suis servi d’un dubbing de vison), mais vous pouvez utiliser un autre dubbing, de préférence superfin si possible.
  4. une fois le dubbing réalisé, former le thorax par 2 ou 3 tours, ce sera amplement suffisant, pas besoin de trop charger.
  5. il ne vous reste plus qu’à fixer les ailes, en prélevant une pincée de fibres sur une plume de cdc (couleur sable ou beige clair ), bloquer par une ou deux demies clés, puis former la tête avec le fil de montage.
  6. coupez l’excédent de fil de montage et vernir la tête, sans oubliez de dégager l’œillet d’un excédent de colle ou de vernis, ceci à l’aide d’une aiguille, chauffée si besoin.

Mouche terminée

Quand un ami parle de toi dans une revue de presse halieutique !…

Bonjour à vous,

il y a parfois des rencontres sur des forums, qui se transforment en véritable amitiés, c‘est le cas pour mon ami David Buscaglia, avec lequel j’ai eu plaisir à lui mettre le pied à l’étrier pour la pêche à la mouche.

Grâce à cette amitié, il voue une passion pour notre massif de la chartreuse, pour lequel il est tombé amoureux, du cadre verdoyant, de nos Guiers et de nos truites, dont il n’a de cesse de parler et ce qui ne gâche rien, il est adhérent de notre aappma  » Les pêcheurs du haut Guiers  » !!

Et cet ami, a eu la reconnaissance de penser à moi, dans un des articles du magazine  » Hors série Pêche mouche « .

Merci à toi David et félicitations pour cette avancée fulgurante dans le monde de la pêche à la mouche, je te souhaite bon vent dans la suite de ta carrière mouchiste.

 

Bonne ouverture saison 2022

Bonjour à vous,

voilà qu’est venu cette ouverture tant attendue, où nous aurons le plaisir de revoir les copains, de partager un bout de rivière, un bout de pain et de saucisson, avaler une gorgée de café bien chaud, humer son odeur et l’air vif du matin à plein poumons. Et sans doute même, que nous aurons les mains et les pieds gelés par le froid, mais qu’importe, une chose est certaine,c’est que nous serons levés tôt, prêts à rejoindre nos lieux de pêche en temps et en heure légale.

Ce samedi 12 mars, la saison 2022 dès l’heure officielle sera lancée et après nos retrouvailles, les cannes et les moulinets tout rutilants, seront rapidement exposés et montés à l’arrière des voitures, puis un peu plus tard , iront faire connaissance avec les ruisseaux, rivières ou torrents,dans un environnement humide et boisé.

Attention toutefois de ne pas glisser où par malheur vous blesser ou casser un élément, cela arrive souvent et ça, je ne le souhaite pas, à vous comme pour moi, bien au contraire, j’espère une saison sans embâcles.

Ce week-end d’ouverture est annoncé pluvieux, ce n’est pas la 1re fois que cela arrive, espérons seulement que les niveaux d’eau restent corrects, afin de nous permettre quelques dérives,tellement attendues depuis des mois.

Veillons à ne pas piétiner les zones de frayères, elles sont visibles et faciles à percevoir, en tout cas restons vigilants, les truites peuvent encore frayer, cela est fréquent en cette période d’ouverture.

Quelle que soit la technique de pêche, faisons-nous plaisir, profitons, oublions cette période morose du covid, de cette hausse du prix des carburants,causée par cette guerre en Ukraine, qui va impacter le coût de nos déplacements à l’avenir.

Essayons tant que possible de covoiturer, dans la mesure du possible bien évidemment et oublions cette actualité pour un laps de temps, et profiter de notre ouverture, de notre activité pêche loisir tout au long de la saison et de ce fait, à bas les masques et haut les cœurs !…

En ce jour d’ouverture, il sera inévitable d’aborder ce sujet, dans nos discussions, alors j’ai voulu ajouter cet élan de solidarité, en ayant une pensée pour les Ukrainiens et Ukrainiennes, qui subissent la folie d’un homme, qui ne veut entendre raison.

Un homme qui a décidé d’envahir un pays et de faire parler les bombes, je ne sais qu’elles sont les vraies raisons, je ne fais pas de politique, mais ce qui est certain, c’est que des milliers de gens, hommes, femmes ,enfants, jeunes ou vieux , n’ont pas demandé à mourir ou fuir leur pays .

D’ailleurs à ce propos, je me suis posé la question, à savoir que peut-être, dans ce pays, il y a des pêcheurs ou des pêcheuses, ayant la même passion que nous, qui se préparaient eux aussi à faire leur ouverture de la pêche et suite à ces événements tragiques, que font ‘ils à la place, ils se battent pour défendre leurs pays et retrouver leurs libertés.

Merci de m’avoir lu, je vous souhaite une belle ouverture et une belle saison halieutique en paix !